Passage au sans alcool





Lire la suite


Recommandations pour un passage au sans alcool
Article rédigé en collaboration avec la société Prisco®.

Il n’existe pas de solution de mouillage "universelle" et il faut parfois tester plusieurs additifs pour atteindre le meilleur résultat. De nombreux produits existent et divers développements continuent de faciliter leur utilisation.

Pour faciliter le passage au sans alcool, plusieurs paramètres clés sont à prendre en compte :

La tension superficielle :
chaque presse et système de mouillage requièrent une tension superficielle spécifique pour un résultat optimal. Avec les additifs de mouillage actuels et développés par les fabricants tels que Prisco®, il est possible d’ajuster sans problème la tension superficielle en fonction de la demande.

La viscosité :
contrairement à l’alcool, les substituts n’augmentent pas la viscosité de la solution de mouillage. Lorsque l’on supprime l’isopropanol, la solution de mouillage devient plus fluide et, si la presse est mal réglée, le système de mouillage n’amène plus suffisamment de solution sur la plaque. L’équilibre eau/encre chavire et il entraîne un graissage de la plaque.

La dureté des rouleaux :
la dureté des rouleaux et leurs réglages sont décisifs. Il est recommandé d’utiliser des rouleaux doseurs ayant une dureté de 18 à 25 Shore A et des rouleaux toucheurs mouilleurs d’une dureté de 25 à 28 Shore A. Un réglage plus modéré des pressions sur les rouleaux de mouillage et du contact entre les mouilleurs et la plaque est également préconisé. Une erreur commune consiste à augmenter la vitesse du rouleau doseur alors qu’il faut au contraire la réduire.

Equilibre eau-encre :
au coeur de l’émulsion, l’alcool agit comme un diluant pour l’encre. En le supprimant, la quantité d’eau nécessaire est abaissée. Différents travaux et essais industriels démontrent que le mouillage peut être réduit après suppression de l’isopropanol. Les réglages de l’eau et de l’encre étant plus faibles, il est plus facile au conducteur de presse de maintenir l’équilibre eau/encre. Un film d’encre très concentré et plus mince génère des points plus nets et un rendu plus vif des couleurs. Le séchage est plus rapide car il y a moins de liquide dans le film d’encre.
 
Avant tout essai de passage au sans alcool, certaines recommandations de base sont à connaître :
Implication de la direction et du personnel en atelier. Collaboration avec une société spécialisée.

Nettoyage et déglaçage du train d’encrage de la presse.
Nettoyage du circuit de mouillage. Vidange et rinçage des bassines de mouillage. Réglage de la température à 15°C ± 10 %.
Mise en place (dosage) d’un additif adapté à l’équipement, aux systèmes de mouillage et à l’eau utilisée.
Remplacement éventuel des rouleaux pour des duretés adaptées.
Réduction des pressions de contact du système de mouillage.
Encrage de la presse avec des encres neuves. Réglage initial des touches haut et uniforme.
 





Conception Café Noir