Qu’est-ce que le procédé Waterless ?





Lire la suite


Qu’est-ce que le procédé Waterless ?
Le Waterless est un procédé lithographique sans mouillage. Le principe se fonde sur la répulsion encre-zone siliconée. Une fois insolée, la plaque présente des zones siliconées et des zones non siliconées suivant le masque d’insolation. L’encre déposée est repoussée des zones siliconées vers les zones non siliconées, ainsi se forme la différenciation entre zone imprimantes et non imprimantes. L’encre est ensuite transférée sur un blanchet puis déposée sur le support.
 
Le procédé Waterless UV reprend le même principe de différenciation, mais le séchage s’effectue par photopolymérisation. Les systèmes de sécheurs UV restent les mêmes qu’en offset avec mouillage.
 
Le procédé Waterless
 
 
AVANTAGES DU WATERLESS UV
Les avantages de l’impression Waterless UV résident dans la suppression de la solution de mouillage.

Avantages qualitatifs  : la qualité des impressions est nettement améliorée grâce à la suppression de la solution de mouillage.
• finesse du point (faible engraissement),
• reproductibilité constante,
• densité des couleurs accrue.

• Avantages de production : l’absence d’eau élimine l’étape de réglage d’équilibre eau/encre, ce qui réduit le temps de démarrage et de calage et diminue la gâche. L’élimination de la solution de mouillage permet également d’éviter d’autres contraintes qui lui sont liées : suppression de l’additif de mouillage et de l’entretien des bacs de mouillage, suppression des problèmes de voltige et de montée en épaisseur…
Avantages écologiques : l’absence d’alcool isopropylique dans le procédé élimine toute production de COV et le rend conforme aux objectifs de l’EPA (Agence de Protection de l’Environnement).

INCONVENIENTS DU WATERLESS UV
Coût des consommables non négligeable : l’impression Waterless UV nécessite des consommables adaptés : laveur, encres, additifs, plaques… Ceux-ci sont en général 2 à 3 fois plus conéreux ; ce qui reste un frein au développement de cette technologie.
Vitesses d’impression relativement faibles : aujourd’hui les vitesses d’impression en Waterless UV avoisinent les 30m/min voire 60m/min pour les nouvelles technologies type Aniflo®. Elles n’atteignent pas celles obtenues en offset UV.
Réglage des températures pointu : bien que le procédé Waterless rend le tirage facile à caler et à maintenir en encrage, une précaution particulière est à observer concernant la température d’impression. En effet, la différenciation « zone imprimante » et « non imprimante » est très sensible à la température et nécessite une régulation précise (entre 18 et 23°C) des encriers, des tables d’encrage et des plaques. Une température inférieure peut provoquer un aspect "peau d’orange" de l’impression et une température supérieure peut générer un voilage des encres sur les plaques.
 





Conception Café Noir